samedi 4 avril 2015

"Tu te rends compte que dans quelques semaines on sera au bord de la mer ? On pourra hurler à l'horizon la peur des résultats, porter des jupes fleuries et avoir du sable entre les orteils, boire du rosé à même les bouteilles. Et sentir le vent chaud sur nos bras. On aura du vernis, oui, du vernis sur les mains qui ne sentiront plus le gel hydroalcoolique ! On se lèvera à midi, on roulera jusqu'à la plage avec les vagues, on prendra une tonne de photos de nous souriantes et sans cernes. On louera un scooter et on fera le tour de l'île, on sautera en parachute et on atterrira au Pyla, on ira à New York et on regardera le soleil se lever fin septembre de l'autre côté de l'atlantique."
(extraits de rêves) 

On vivra fort, on vivra vite. On a trop à rattraper.



ps : merci du fond du cœur pour vos petits mots sur le billet précédent, vraiment.

2 commentaires:

  1. vole.va.vis.deviens.
    L'important, c'est de vivre.

    RépondreSupprimer
  2. Vivement alors ! En tout cas, ça donne envie !

    RépondreSupprimer